Pratique de yoga à domicile

5 asanas pour la flexibilité des ischio-jambiers

Pin
Send
Share
Send
Send


La pratique régulière de ces asanas permettra d’étirer les muscles ischio-jambiers les plus durs.

Ischio-jambiers flexibles et forts - la base de la pratique du yoga. Le problème est que beaucoup de gens sont serrés. Et un autre gros problème - vous devez être extrêmement prudent avec eux, afin de ne pas rester coincé dans un endroit ou se blesser. Ici, vous devriez certainement pratiquer sous le slogan "allez plus calme, vous continuerez". Nous vous proposons 5 asanas qui vous permettront d’étirer doucement et en toute sécurité vos muscles ischio-jambiers. L'essentiel est de ne pas forcer l'événement, dans tous les cas, ne laissez pas la douleur et ne fixez pas de délais clairs, tels que rester assis sur le grand écart dans un mois. Donnez-vous autant de temps que nécessaire.

  1. Supta Padangushthasana. Allongez-vous sur le dos, la jambe gauche au sol droite, soulevez à droite et saisissez le gros orteil ou jetez la ceinture juste en dessous de la levée du pied, fixant la jambe en position verticale. Tenez les extrémités de la sangle des deux mains de manière à ce que les bras soient également étendus. Les épaules doivent être appuyées au sol. Pointez le talon du pied droit vers le haut. Lorsque vous expirez, tirez doucement votre pied droit vers vous. Maintenez la position pendant 5 cycles de respiration. Répétez de l'autre côté.
  2. Parshvottanasana. Tenez-vous droit, avancez avec votre pied droit et tournez votre pied gauche à 45 degrés. Aligner la position du bassin. Allongez les muscles des jambes et maintenez activement vos pieds au sol. Lorsque vous expirez, étirez l’épine dorsale et penchez-vous sur votre pied droit. Le mouvement doit provenir de l'articulation de la hanche. Placez vos paumes sur le tapis de chaque côté du pied ou derrière le Namaste. Si vous avez suffisamment d'étirements, vous pouvez poser votre front sur votre tibia. Faites 5 à 7 cycles de respiration et répétez de l'autre côté.
  3. Utthita Hasta Padangushthasana. Tenez-vous droit, tirez votre genou droit vers votre poitrine. Prenez un gros orteil et redressez-le. Si cela pose problème, utilisez une ceinture. Essayez de garder la jambe gauche tendue. Pour retrouver votre équilibre, déplacez votre pied droit sur le côté. Concentrez-vous sur la respiration pendant environ 5 respirations et changez de côté.
  4. Janu Shirshasana. Asseyez-vous sur les fesses. Étirez votre jambe droite vers l'avant, pliez votre genou gauche et placez-le sur le tapis de façon à ce que le pied gauche repose contre la cuisse droite sur toute sa surface. Tournez tout le corps sur la jambe en extension, saisissez vos mains sur le pied ou la jambe et inclinez le corps contre la jambe. Étire ta poitrine. La fesse gauche et la cuisse gauche sont sur le tapis. Laissez le corps couler et respirer. Ne tirez pas le ventre vers la jambe par l'effort, mais concentrez-vous sur la sensation d'étirement dans la cuisse droite et dans le bas du dos. Restez en pose pendant 10 cycles respiratoires, puis quittez la pente.
  5. Kraunchasana. Descendre à Virasana. Mettez une brique sous la fesse, si nécessaire. Relâchez la jambe droite, tournez les paumes des mains et tenez le pied. Redressez votre jambe avec l'expiration. Si pas assez d'étirement, utilisez une ceinture. Gardez votre colonne vertébrale droite. Ne marchez pas agressivement sur vous-même. Faites glisser la hanche au corps progressivement. Restez dans l'asana pendant 5 à 10 respirations, puis changez de jambe.

Photo: kinoyoga / instagram.com

Pin
Send
Share
Send
Send