Pratique de yoga à domicile

Comment tenir facilement les asanas d'équilibre

Pin
Send
Share
Send
Send


Faites attention à ces points pour faciliter le maintien de l'équilibre dans les postures.

Les postures d'équilibre favorisent la concentration et l'équilibre et sont donc très importantes dans la pratique. Il ne s'agit pas seulement du poirier ou des mains, mais également des équilibres sur une jambe. Pour maintenir l'équilibre dans ces postures, vous devez créer une base solide. Si les pieds sont inégaux, il est presque impossible d'obtenir la position correcte du corps dans l'asana.

Arc de triomphe

Idéalement, le poids corporel devrait être uniformément réparti entre les côtés extérieur et intérieur du pied, les coussinets sous les orteils et le talon. Vous devez sentir les points extrêmes de votre fondation: la base du pouce et du petit doigt, ainsi que le talon intérieur et extérieur. La position du pied, dans laquelle la majeure partie du poids tombe sur son bord intérieur, est appelée pronation. Si le pied tombe sur le bord extérieur, ils parlent de supination. En même temps, la voûte plantaire conserve sa courbe douce, mais la base du pouce n’est pas appuyée contre le sol et la tension se fait sentir de l’extérieur de la cheville.

Pour que la fondation de la posture soit stable, la voûte plantaire doit être légère et se relever, et l'intérieur du talon et la base du gros orteil doivent être appuyés contre le sol. L'activité du pouce est assurée par le travail du long muscle péronier, situé à l'extérieur du mollet. Son tendon traverse la partie externe de la cheville et la plante du pied, puis se connecte aux os impliqués dans la formation de la voûte plantaire. Lorsque ce muscle est actif, la partie externe de la jambe est en bonne forme et le coussinet situé sous le pouce est appuyé contre le sol. Le muscle qui soulève la voûte plantaire s'appelle le tibial antérieur. Il se trouve également le long de la surface extérieure de l'os de la jambe. Idéalement, le travail de ces muscles devrait être équilibré.

Par distribution

Avant de passer aux équilibres sur une jambe, sentez le travail du pied à Tadasan (la pose de la montagne). Assurez-vous que les orteils sont bien disposés sur le sol. Déplacez votre poids vers l'avant et observez la compression de vos doigts pour tenter de saisir le tapis. Maintenant, penchez-vous en arrière et sentez qu'ils descendent du sol. Revenez à la position de départ et soulevez la voûte en essayant de ne pas vous pincer les doigts. Appuyez sur la base du pouce contre le sol. Pour savoir si vous avez l'habitude de serrer vos doigts, de faire tomber une arche ou de faire un autre faux mouvement, déplacez le poids de votre corps sur une jambe. Avis si vous tombez en avant dans une tentative de maintenir l'équilibre. Équilibrer la position.

Maintenant, effectuez Vrikshasana (Tree Pose). Soulevez la jambe gauche et placez la semelle sur la surface intérieure de la cuisse droite, aussi près que possible du bassin, les orteils tournés vers le sol. Appuyez sur les points extrêmes du pied droit au sol, étirez-vous de la voûte plantaire. Soulevez la surface intérieure de la jambe droite et du bassin, en dirigeant la colonne vertébrale et la couronne vers le plafond. Sentez comment le bon fonctionnement du pied crée une base solide.

Circulation à gauche

La position du bassin joue également un rôle important dans les postures d'équilibre. S'il est décalé sur le côté, incliné vers l'avant ou l'arrière, dans des poses telles que Vrikshasana ou Utthita Hasta Padangushthasana (pose de la prise du gros orteil), la symétrie de la colonne vertébrale est brisée et ne peut être retirée sur toute la longueur.

Les ravisseurs sont impliqués dans l'alignement du bassin en position debout sur une jambe. Ce sont des muscles qui déplacent les os de la ligne médiane du corps ou les uns des autres. Ceux-ci incluent les muscles moyens et petits fessiers, ainsi que le muscle, sollicitant le large fascia de la cuisse. Tous sont situés à l'extérieur du bassin. Si ces muscles sont faibles, alors, debout sur le pied droit à Vrikshasana, nous déplacerons involontairement le bassin vers la droite, tout en l'inclinant vers la gauche.

Debout dans la pose de l'arbre. Appuyez le pied gauche sur la surface intérieure de la cuisse droite et laissez le bassin se dévier vers la droite. Remarquez comment le corps se déplace vers la gauche et l'équilibre est perturbé. Appuyez maintenant sur la cuisse droite contre la plante du pied gauche. Sentez la force et la stabilité de la jambe droite, l'alignement du bassin et le tirage de tout le corps.

Espoir et confiance

Dans des équilibres comme Ardha Chandrasan (posture du croissant) et Virabhadrasan III (posture du guerrier III), le fessier fessier et les muscles en forme de poire sont activement impliqués: ils aident à relever le bassin et à le déplier correctement. Pour apprendre à niveler le bassin et à maintenir l'équilibre dans ces asanas, utilisez un accessoire: dans Virabhadrasan III, placez vos mains sur un support et, dans Ardha Chandrasan, restez debout, le dos contre le mur. Reliance engage et renforce les bons muscles, éliminant la possibilité de compenser leur faiblesse par des mouvements incorrects.

Pin
Send
Share
Send
Send