Les gens

Le projet spécial "Je ne suis pas paresseux" est en voie d'achèvement

Pin
Send
Share
Send
Send


Les participants au projet spécial "Je ne suis pas paresseux" affichent déjà des résultats impressionnants.

Le projet spécial "Je ne suis pas paresseux", mené par nos amis "Taste & Color", tend vers sa conclusion logique. Et pour tous ceux qui viennent de rejoindre et ne savent pas ce qui se passe dans le cadre de cette expérience de réalité, nous vous le rappelons. Selon les conditions, Valeria Sapronova et Marina Basova, deux filles, pratiquent régulièrement le yoga et le jogging, respectivement. Chacune des participantes travaille sur elle-même avec des instructeurs et des formateurs expérimentés. Ils partagent leurs succès et leurs échecs sur les réseaux sociaux (@rika_sapro et @_marina_basova_), ainsi que sur le site Web.

La semaine dernière n'a pas été la plus facile pour Marina et Valeria. Et le blâme pour la blessure sérieusement aggravée du genou de Marina, qui ne lui a pas permis de s’entraîner de la manière habituelle. Tandis qu’elle est passée en mode bénin et qu’elle s’est étirée, elle envisage déjà de reprendre la course la semaine prochaine.

Valeria, d'autre part, est passée d'un studio de yoga à un tapis pour la maison où elle a pratiqué en toute sécurité. "Au début de ma pratique, j'ai commencé à me rappeler comment Lena Belash dirigeait la pratique, où elle commençait, ce qui allait suivre après et ainsi de suite. Et avant de commencer, je pensais que ces pensées me distraient énormément et que je ne pourrais pas me plonger complètement dans En réalité, il s’est avéré qu’en l'espace de 10 à 15 minutes après la méditation introductive, toutes les pensées troublantes m'ont quitté et que mon corps a commencé à faire les mouvements dont il avait besoin lui-même, et que l'esprit à ce moment-là était calme et contemplatif ", explique Valeria.

Ainsi, peu à peu, les participants au projet spécial progressent et progressent vers leurs objectifs. Il s’agit principalement d’exercices et de pratiques réguliers. Et après tout, le plus important est d’apprécier le processus et d’améliorer votre vie. Et peu importe ce qui y contribue - courir, nager, marcher ou faire du yoga. L'essentiel est le résultat.

Pin
Send
Share
Send
Send